Malles éducatives pour les jardins d'enfants

07 octobre 2011

2010 / 2011 : l'heure du bilan

Des événements familiaux de première importance, une activité associative débordante, des petits riens de tous les jours.... m'ont tenue éloignée du blog pendant près de 10 mois. J'en suis désolée. Mais, pendant tout ce temps, le projet des malles a continué son bonhomme de chemin. Et un petit bilan s'impose...

..... Flashback .....

7 douars, 8 JDE, 8 éducatrices, 1 coordinatrice, 180 enfants, ce sont les bénéficiaires du projet pour 2010/2011. Cette année encore, nous avons poursuivi nos efforts d'équipement. Fournitures, jeux éducatifs, jouets, mobilier.... sont venus garnir les JDE et en faire des lieux de vie de plus en plus attrayants.Pour réaliser tout cela, nous sommes entourés de nombreuses personnes. Leur aide nous est précieuse. Mohamed Dabbagh, menuisier à Skoura ; La direction et le personnel de la librairie papeterie Es Saada à Ouarzazate ;  Saîdia  responsable du magasin joué-Club à Marrakech ; Sans oublier tous les petits commerçants de Skoura et de Ouarzazate qui nous soutiennent avec beaucoup de gentillesse et de bonne humeur. A eux tous un grand, un énorme MERCI !

P1000156

2 sessions de formation ont été proposées aux éducatrices. La première en octobre a été animée par Françoise et moi même. Elle a porté principalement sur les activités graphiques et l'expression corporelle. En mars, c'est Nathalie qui m'a accompagnée. A la demande des éducatrices, nous avons abordé deux thèmes : jeux collectifs d'extérieur et travail manuel (papier mâché, peinture...). C'est toujours une joie de retrouver les éducatrices et notre coordinatrice. A chaque nouvelle rencontre, je mesure le chemin qu'elles ont parcouru les unes et les autres. C'est aussi un grand bonheur, pour moi, de voir la complicité et l'amitié qu'elles partagent désormais.

P1000053

 ..... Zoom ....

En septembre 2010 , nous avons eu le plaisir d'intégrer 2 nouveaux JDE situés au cœur de la palmeraie de Skoura. Le premier se trouve dans le douar d'Oulad Cheikh Ali, l'autre dans le douar de Zaouia. Dans les deux cas, d'importants travaux de construction ou de rénovation s’avéraient nécessaires. Une fois encore, nous avons pu compter sur le soutien financier de notre principal bienfaiteur , la fondation d'Arfeuille, que nous remercions infiniment. Tout au long de l'année les éducatrices, Fatimzarah et Ghita, ont accueilli les enfants dans des salles provisoires. Ce qui a rendu leur travail bien difficile et je tiens à les féliciter pour leur ténacité face aux obstacles qu'elles ont rencontré. Courant septembre, je me suis rendue à Skoura. A Cheikh Ali, il restait encore quelques finitions avant de pouvoir accueillir les enfants dans d'excellentes conditions. A Zaouia, les travaux étaient terminés et les enfants installés dans une nouvelle salle, claire et spacieuse. Bien sur, il reste encore des aménagements à prévoir que nous espérons pouvoir réaliser dans le courant de l'année scolaire 2011/2012.

 P1000227

 ..... Coup de chapeau ....

A toutes les mamans marocaines qui se sont mobilisées et impliquées dans "l'opération Doud'AZK". D'octobre à avril, elles ont confectionnés avec art et adresse plus de 1000 petites bestioles en tissu qui ont été vendus en France et au Maroc. L’opération a connu un beau succès. Le bénéfice des ventes a été réparti équitablement entre les associations marocaines partenaires de l'opération. Ce qui a permis de réduire d'un tiers la part des frais de scolarisation demandée aux familles et constituer un complément de salaire non négligeable pour les éducatrices. Nous espérons pouvoir reconduire le projet en 2011/2012. Nous avons besoin de votre aide. Alors, si vous souhaitez soutenir notre action en "adoptant" un ou plusieurs doud'AZK, n'hésitez pas à nous contacter en laissant un message sur le blog. Nous vous répondrons pour vous donner la marche à suivre. Il vous en coûtera 8 euros par doud'AZK (et plus si affinité!!!)

P1000195

 

La troisième année du projet des malles éducatives s'est révélée une fois encore très positive.

P1000213

Rendez-vous en  2011/2012 pour une 4ème année aussi dynamique et fertile... 

Posté par fab auclair à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 décembre 2010

ça déménage au JDE Danaé

Après deux ans de fonctionnement, il a bien fallu se rendre à l'évidence, la salle du JDE Danaé était un peu trop petite pour y installer divers  coins : bibliothèque, bricolage, peinture, jeux..... La cour de récréation , bien trop petite elle aussi ne permettait pas aux enfants de s'amuser à loisirs. Pas de possibilité d'installer une balançoire ou un bac à sable. Pas d'utilisation possible de vélos....

P1110753

Dans le même temps, les membres de l'association Le Défi étaient confrontés à une autre difficulté. la salle où se réunissaient les femmes du douar pour tisser, broder et bavarder, venait de fermer car elle était devenue trop vétuste et présentait des dangers. Les femmes ne pouvaient donc plus se retrouver.

1_l_asso_le_d_f_2006

Mais, pour la plus grande joie de tous, une solution s'est offerte à nous.

L'année dernière encore, autour du JDE s'étendait un vaste terrain. Idéal pour agrandir  la cour et pour construire une nouvelle salle destinées aux femmes. Les discussions sont allées bon train. Des plans , des croquis sont sortis  de nos imaginations. Des rêves aussi car il fallait bien trouver l'argent nécessaire à la réalisation de ce projet ....

P1110911

C'était sans compter sur la participation de notre partenaire, la fondation d'Arfeuille qui a accepté de financer la construction.

Les travaux ont démarré début 2010 et en octobre, ils étaient terminés.

travaux_crop_2

Accolé à l'entrée du JDE Danaé, un portail "majestueux" ouvre à présent sur une vaste cour qui mène à  une grande salle magnifique , une petite cuisine et des sanitaires flambant neuf.

100_1820_crop

Une si grande salle pour une quinzaine de femmes truculentes ?
Une si petite salle pour une vingtaine d'enfants turbulents ?
La drôle d'histoire que vous me racontez là. Il y a quelque chose qui ne colle pas.

Alors, tout bien pesé, nous rétablissons l'équilibre. Les femmes s'installeront dans la petite salle et pourront profiter de la fraicheur de la courette. Les enfants  quand à eux, investiront la nouvelle salle et pourront s'ébattre dans la grande cour. Voilà qui parait beaucoup plus adapté aux besoins des uns et des autres.

Restait à déménager...
Ce qui fut fait en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

P1050701

Les premiers à donner un coup de mains sont les enfants, qui se réjouissent de cette journée d'école un peu particulière.

P1050711

P1050715

Et pendant que les enfants prennent possession des lieux, nous nous affairons à l'intérieur cherchant le meilleur agencement possible.

P1050716

Peu à peu, chaque meuble trouve sa place. Jusque tard dans l'après midi, nous installons la salle  sous l'œil amusé et admiratifs des quelques enfants qui ne sont pas encore rentrés à la maison.

PA271212

Avec beaucoup de soin et une grande émotion, Hajiba, l'éducatrice accroche le portrait de Danaé qui continue de veiller sur ce petit monde.   

PA271213

Voila, tout est prêt pour accueillir les enfants dans leur nouvel espace. Fièrement, Hajiba ferme la porte. Elle est impatiente de voir la réaction des enfants et de leurs parents.

PA271233

à suivre.....

retour au début de l'histoire

Posté par fab auclair à 08:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 novembre 2010

Le jardin d'enfants Danaé - le Défi

Le jardin d’enfants Danaé - le Défi a une histoire particulière.

Une histoire à la fois triste et heureuse.

Dana__3

A plusieurs reprises Danaé et ses amis se sont rendus au Maroc. Ils ont participé à nos opérations Voyageurs Solidaires en acheminant un peu de matériel pour nos partenaires. Comme de nombreuses autres personnes, au cours de ces séjours Danaé s’est attachée à ce pays et ses habitants. Elle voulait mener là-bas des projets au profit des villageois et des enfants.

Dana__5

Mais Danaé s’en est allée, emportant avec elle sa jeunesse, ses espoirs et ses rêves.

Dana__2

En novembre 2007, quand Jacky et Marie France, les parents de Danaé nous ont contactés pour nous confier la réalisation d’un projet en souvenir de leur fille chérie, nous avons de suite pensé au Jardin d’enfants de l’association Le Défi, située dans le douar d’Oulad Laarbia, au cœur de la palmeraie de Skoura.

P4210901

L’association Le Défi avait déjà mis en place un premier JDE mais dans un local provisoire, avec d’importantes problématiques d’organisation. La salle était partagée entre plusieurs activités. Le matin, elle était réservée aux petits, l’après midi elle accueillait plusieurs groupe de femmes et enfin, le reste du temps, elle faisait office de bibliothèque et de salle de travail pour les écoliers et les collégiens. Un local dédié à l’accueil des jeunes enfants s’avérait donc nécessaire.

DSCN0895_2007

Le projet du jardin d’enfants Danaé-Le Défi venait de naître.

Construire une salle équipée de mobilier et de matériel adapté aux petits, ainsi qu’une autre salle abritant la bibliothèque du village, un patio et des toilettes. Tel était notre projet commun. Et c’est tout naturellement que je me suis impliquée dans sa mise en œuvre. J’étais alors loin d’imaginer qu’il aller me mener vers une aventure extraordinaire : le projet des malles éducatives.

S7304506

Les travaux du JDE ont commencé dès le début de l’année 2008. Brique après brique, poutre après poutre, nous avons suivi la construction du bâtiment jusqu’à ce qu’il soit totalement achevé.

080405_le_commencement

L’inauguration s’est déroulée en septembre 2008 en présence des parents de Danaé,

skoura_danae_047_azzeka

Hajiba, la jeune éducatrice était là aussi, avec les enfants .

skoura_09_2008_047

Sans oublier les membres des associations Le Défi et Azekka. 

Depuis 2 ans maintenant, chaque jour, les rires des enfants retentissent dans la petite cour et s’envolent pour saluer Danaé.

2009___novembre___C_me_254

Mais, avec le temps, la salle et la cour du JDE se sont avérées un peu trop petite. Alors, avec l’accord de Jacky et de Marie France et avec le soutien de la fondation d’Arfeuille, nous avons souhaité apporter quelques modifications au JDE Danaé-Le Défi.

lire la suite

 

 

Posté par fab auclair à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2010

premiers Doud'AZK

Depuis mon arrivée au Maroc, il y a plus de 15 jours, je suis restée bien silencieuse. J’avais pourtant promis de tenir mon blog à jour régulièrement. Pour ma défense, il faut dire que j’ai des soucis de connexion, surtout quand je suis à Skoura, où se déroule l’essentiel de mon activité. Je profite donc d’une journée chez Patricia à Ouarzazate pour vous donner quelques nouvelles. 

Je me suis doucement (ré) habituée au rythme marocain et mes journées sont bien remplies. Comme à chaque séjour, elles sont aussi pleines d’imprévus, de contretemps et de surprises. Ce qui perturbe bien souvent mon planning…

Mes deux premières semaines ont été essentiellement consacrées à la mise en place de l’opération Doud’AZK qui nous tient particulièrement à cœur. Avec l’aide de Patricia et de M’Barka, j’ai tout d’abord commencé par réunir le matériel nécessaire à la confection de nos petites mascottes : tissu, cordelette, ruban, ouate… On ne trouve pas toujours facilement ce qu’on veut à Ouarzazate… Il a fallu beaucoup chercher et bien sur discuter certains prix. Mais, depuis bientôt 15 ans que je voyage au Maroc, je commence à maitriser les us et coutumes du marchandage, petit jeu auquel je me livre avec complaisance et malice…

P1160684

Avec M’Barka, nous avons commencé la fabrication des premiers Doud’AZK avec 6 mamans du douar d’Oulad Bouyahia. Dès qu’elles ont vu les Doud’AZK, elles les ont adopté et se sont vite impliquées dans le projet. Elles sont très motivées et ne manquent aucun de nos rendez-vous.

P1050382

Nous nous sommes installées dans une petite pièce du local de l’association Al Ihklasse. Notre « salle de couture » comme nous l’appelons est juste assez grande pour nous accueillir mais elle a l’avantage d’être bien éclairée et nous nous y sentons bien même si elle manque encore de confort et d’équipement.

P1050378

Si les femmes sont plutôt à l’aise avec fils et aiguilles, elles sont par contre assez maladroites avec une paire de ciseaux. Ce qui me laisse penser qu’elles n’ont guère eu le loisir de se livrer à des activités de découpage lorsqu’elles étaient petites.

P1160683

Mes nouvelles amies se prénomment Naima, Habiba, Jalila, Fatima, Samira et Wardiya… Les premiers jours, elles étaient très calmes et attentives à mes explications mais à présent que nous nous connaissons davantage, elles sont plus décontractées et nous nous payons de belles tranches de rigolades.

P1160694

En une semaine, nous avons réussi à vendre une petite dizaine de Doud’AZK. Quand elles ont appris la nouvelle, les mamans étaient très heureuses et depuis, elles me surnomment pompeusement « Lalla Doudou » (Madame Doudou). Ce qui m’amuse beaucoup.

P1050588

La semaine prochaine, nous commençons les Doud’AZK à Oulad Laarbia, un autre douar de la palmeraie. Puis, dès l’arrivée de Laurent et Françoise, nous consacrerons davantage de temps aux éducatrices.

J’aurai certainement encore beaucoup de choses à vous raconter. Je vous donne donc rendez-vous le plus vite possible.

Besslama

 

Bisous de « Lalla Doudou »

Posté par fab auclair à 10:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

01 septembre 2010

opération Doud'AZK

Un petit geste pour un grand projet

Un contexte difficile

Au Maroc, l'école maternelle publique et gratuite n'existe pas encore.

La grande majorité des enfants entre 3 et 6 ans sont donc accueillis dans des structures associatives préscolaires: les Jardins d'Enfants (JDE).

Malgré tous les efforts réalisés par le ministère de l'éducation nationale marocaine et par les associations locales, les conditions d'accueil y sont encore souvent précaires: locaux inadaptés, manque de matériel, éducatrices peu formées, frais de scolarisation à la charge des familles....

 Depuis février 2008, Azekka et ses partenaires marocains développent un projet en faveur des JDE: les malles éducatives.

doud_AZK_002


L'opération Doud'AZK

Dans le cadre du projet des malles éducatives, nous lançons aujourd'hui l'Opération Doud'AZK.

Les Doud'AZK sont des petites mascottes fabriquées par les mamans des élèves des 5 JDE du secteur de Skoura

Chaque Doud'AZK sera vendu avec une petite carte d'identification portant le nom de la maman couturière et un numéro de fabrication. Il sera accompagné d'une plaquette explicative.

divers_photos___trier__juillet_2010_349

En achetant un Doud'AZK

  • Vous offrez 3 mois de scolarité à un enfant
  • vous encouragez les familles à envoyer leurs petits à l'école.
  • Vous permettez aux éducatrices de donner à leurs élèves un enseignement préscolaire de qualité.

Le bénéfice des ventes est réparti équitablement entre les associations marocaines partenaires de l'opération afin de réduire la part des frais de scolarisation demandée aux familles.

poule

Nous espérons que ces Doud'AZK vous séduiront et que vous serez nombreux à les adopter.

Demain peut être différent si nous donnons aux enfants du Maroc

les moyens de grandir et d'apprendre dans de bonnes conditions.

A bientôt pour des nouvelles de ce projet porteur d'espoir.


Posté par fab auclair à 20:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


27 juillet 2010

Inauguration du JDE Alazhar

Le samedi 17 avril 2010, à 15h00, nous avons assisté à l’inauguration du nouveau jardin d’enfants de l’association Al Ihklasse, joliment baptisé « Alazhar », « le bouquet de fleurs ». Le nom est composé de Al pour Al Ihklasse, Az pour Azekka et Ar pour Arfeuille…… Ce jardin d’enfants a vu le jour grâce au partenariat des associations Al Ikhlasse et Azekka avec la fondation d’Arfeuille, qui en a assuré le financement.

bilan

 Ce nouvel espace réservé aux 3-5 ans est un lieu agréable, clos de hauts murs, derrière lesquels se trouvent la salle du jardin d’enfants, une autre salle, une cour, avec un préau couvert et des toilettes. Un chameau sculpté par un artiste de Skoura décore désormais la petite cour où pousseront bientôt des arbres.

P4170703

 A notre arrivée, une foule d’adultes et d’enfants avait déjà pris place dans la cour et sous le préau où quelques chaises nous étaient réservées. M’Bark, le président de l’association Al Ihklasse qui s’est démené des mois durant pour conduire la projet ne cachait pas son émotion ni sa joie.

P4170756bis


Toutes les éducatrices avec lesquelles nous travaillons depuis bientôt deux ans avaient fait le déplacement. De nombreux parents étaient présents. Au fond de la cour, derrière un rideau improvisé, les enfants de l’association, élèves des écoles, se préparaient pour un spectacle théâtral.

P4170747


Mais les rois de la fête étaient bien sur les enfants et  leur éducatrice Jalila qui répétaient des chants dans leur salle en attendant que les festivités commencent.  

P4170731

 M’Barka, notre joyeuse coordinatrice, assurait de main de maître l’organisation de cet intermède avec l’aide de ses amis.

 

La cérémonie a débuté par la lecture de quelques versets du Coran par Hajiba, une des éducatrices.

P4170760_bis


Puis nous avons pu entendre les discours d’usage. Celui de M’Barka. Celui de Fabienne, vice présidente d’Azekka et responsable du projet « malles éducatives ». Et pour finir, celui du Directeur pédagogique de la région de Ouarzazate, Mr Belkas, venu pour l’occasion.

 

Les petits des jardins d’enfants sont venus chanter quelques chants et comptines préparés pour l’occasion, notamment le fameux chant de « bienvenue » qui nous accueille si souvent lors de nos visites.

P4170790

 Puis les plus grands ont joué avec succès des scénettes en arabe et même une en français, sur le cinéma.

P4170810_bis

Malgré notre quasi-incapacité à comprendre l’arabe, nous avons senti que l’ambiance était à la joie et à la bonne humeur.

 P4170805

 L’inauguration s’est terminée par une collation offerte par Azekka et l’association Al Ikhlasse.

 

Le lendemain, Jalila et ses petits élèves prenaient possession de locaux assez vastes et agréables, après quelques années passées dans une salle trop petite, sans cour et sans toilettes.

P4170706

 

Posté par fab auclair à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2010

avril 2010 : formation des éducatrices

Courant avril 2010, pour la quatrième fois depuis la création du projet des malles éducatives, Françoise et moi avons réuni 7 éducatrices au Jardin d'enfants Danaé, dans le douar d'Oulad Laarbia à Skoura, pour trois jours de formation.

 

Je laisse Françoise vous raconter .....  

 

 « .... Hajiba, une des plus jeunes éducatrices du projet nous a ouvert les portes de son JDE avec la grande gentillesse qui la caractérise. Elle a bien compris comment faire jouer et « travailler » les petits de 3 à 5 ans. Son jardin d'enfants est accueillant et la salle bien décorée de dessins d’enfants. Nous nous y sommes retrouvées avec plaisir, pour quelques jours riches en découvertes pour toutes.

P1150463

Autour des tables, Fatiha, Hajiba, Sana, Khaddouj, Jalila, et la coordinatrice, M'Barka, ont fait connaissance avec Salima et Hanane, 2 éducatrices venues spécialement d'Erfoud. Fatima, toujours en attente d'un poste, et Nora, qui travaille à « la maison des rêves », s'étaient jointes à nous comme interprètes. En effet, toutes ne parlent pas bien le français ...Certaines le parlent à peine, ce qui leur demande une grande attention pour suivre la formation.

P1150455

 Durant ces trois jours, nous avons abordé des sujets théoriques, tels les relations avec les parents, la nécessité ou non de leur remettre un bulletin scolaire, le salaire des éducatrices, question épineuse car chacune a un salaire différent, selon l'association dont elle fait partie ...et la bonne volonté des parents !

P1150413

 L'après-midi, après les délicieux tajines ou couscous concoctés pour nous par la mère d'Hajiba, l'attention étant moindre, nous avons fabriqué des jeux utilisés dans les maternelles et les éducatrices ont appris à les utiliser. Outres l'intérêt pédagogique de ces jeux, nous avions à cœur de leur montrer que les enfants apprennent aussi en jouant. Si elles en sont persuadées, certains parents ne le comprennent pas encore.

P1150370

 Désormais, lotos, mémories et dominos auront leur place dans les jardins d'enfants....Peut-être les éducatrices trouveront-elles dans les jeux traditionnels du Maroc d'autres jeux à exploiter...

 

Atelier rondes et comptines, atelier peinture, atelier pâte à sel... le temps était trop court pour découvrir tout ce que chacune aurait voulu apprendre... et la fatigue se faisant sentir, nous avons été dans l’obligation de limiter nos interventions. Le théâtre, très présent dans les écoles marocaines, aura donc lieu lors d'un prochain stage.

P1150445

 Nous nous sommes séparées le vendredi après-midi, fatiguées mais contentes de ces moments de réflexion et de vie partagée. La semaine suivante, nous devions nous retrouver dans chaque Jardin d’enfants, en compagnie de Virginie, venue de Belgique avec une énorme valise de brosse à dents, gobelets et dentifrice, pour l'opération « petites quenottes ».

 en savoir plus sur la "mission avril 2010":  c'est ici

A bientôt pour la suite de cette belle aventure.

..................................................................................................................................................

Posté par fab auclair à 06:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 mai 2010

p'tites quenottes : des ribambelles de sourires

 

Virginie a reçu sa première ribambelle de sourires enfantins en septembre dernier, lors de son passage au jardin d’enfants Danaé le Défi. Sourires colorés par les bonbons qu’elle avait offerts en compagnie de Marie Lou.

 

Devenue Azekkie, Virginie a monté le projet "p'tites quenottes". Elle est retournée à Skoura en avril, avec dans ses bagages plus de 30 kilos de brosses à dents, de gobelets et de tubes de dentifrice. Cette fois les sourires des enfants étaient illuminés par le blanc du dentifrice.


P4190879


C'est avec un grand plaisir que je lui laisse la parole.....

"...... Je suis arrivée à Ouarzazate le Mercredi 14 avril 2010, tard dans la nuit. Dès le lendemain, le projet « p’tites quenottes » pour lequel je m’étais mobilisée prenait forme.... pour de bon !!!  

 

Je suis tout d’abord intervenue auprès des éducatrices réunies par Fabienne et Françoise pour un stage de formation de 4 jours. Je leur ai expliqué l'importance du brossage, la technique, les flyers que j'allais montrer aux enfants, l'importance aussi d'utiliser un gobelet individuel, pour éviter l'échange des microbes.

 

Les jours suivants, des ateliers se sont déroulés, dans chaque JDE.

Grâce à la présence de M’Barka notre traductrice, je demandais aux enfants s’ils avaient une brosse à dents à la maison et s’ils se brossaient les dents. Nous avons pu constater des réponses très différentes selon les douars que nous avons visités. Les plus reculés étant ceux où les pratiques étaient les moins développées.

 

Sur les petites dents d'une peluche, et avec l'aide d'un enfant, on simulait le brossage, reste des petites moustaches blanches, sur quelques peluches...


dents_037

 Puis, avec des dessins plastifiés de fruits, de lait, de bonbons, de pains, ils devaient juger si les aliments étaient bons ou non, pour leurs dents.

 

J'ai aussi raconté l’histoire de la petite souris en Europe, qui ramasse les dents cachées sous l’oreiller et qui laisse une pièce ou un petit cadeau en échange. Les enfants étaient surpris, certains étaient même apeurés, de voir qu'une souris venait chercher la dent durant leur sommeil. En retour, j'ai appris que les petits marocains lancent leurs dents au soleil en disant « je te donne la dent de l’âne, envoie moi la dent de la gazelle... » C'est joli aussi.

 

Ensuite, on a rempli des bassines colorées avec de l'eau, distribué un gobelet a chacun, du dentifrice et une brosse a dent. Et nous sommes passés joyeusement au brossage. Il y avait parfois du dentifrice jusqu'aux oreilles, pleins de petites dents blanches et bien brillantes. C'était génial...


dents_042

 

Pour terminer, pendant que M’Barka écrivait les prénoms sur les brosses à dent et les gobelets, les enfants ont dessiné un beau visage, sur lequel ils devaient représenter leurs jolies dents bien blanches. Ce qui nous a donné des créations originales et rigolotes.

P1150559

 

Le premier atelier s'est passé chez Fatiha, à l'école du centre de Skoura : bel atelier avec les mamans parfois très dissipées mais également très motivées.

 

Le second, à Sidi Flah, avec Khaddouj : enthousiasme enchanteur des enfants, plein de sourires, de curiosité, beaucoup de rires avec les petites coquines qui se bousculaient devant mon appareil photo...


Le troisième avec Hajiba à Oulad Laarbia : super atelier, gentillesse sans borne de cette petite éducatrice adorable, beaucoup d'enfants présents suite à la réunion de la veille sur l'importance de mettre les enfants au JDE. 

dents_029

 Le quatrième chez Jalila au JDE Alazhar tout beau tout neuf : Avec distribution de matériel également aux mamans.

 

Le cinquième atelier s’est déroulé chez Sana. Je n’ai pas pu y assister car je devais reprendre l’avion. Il a été mené par M’Barka, Françoise et Fabienne. Tout s’est bien passé là aussi. 

 

Je suis partie seule avec mes 30 kilos de matériel, à la rencontre d'une équipe formidable, que je ne connaissais pas du tout, et j'ai eu l'impression de faire partie d'une famille , la grande famille Azekka.


P1150464

 

Merci mille fois, bézef choukran à toi Fabienne pour ton aide précieuse. Bravo pour ta motivation, ton investissement, ton grand cœur, et ta générosité immense.


Merci à toutes les éducatrices, merci à Mr Talout et sa maison d'hôtes que j'adore. Merci à la maman d'Hajiba, pour le couscous à tomber raide, tellement il était bon... à l'accueil de toute la famille, les petites sœurs d' Hajiba...

 

Merci à Denis, à Françoise, à Laurent, sans oublier Patricia.

 

Je n'ai qu'un regret, ne pas avoir pu rester plus longtemps! Mais, je reviendrai pour la suite du projet, ça c’est certain....

souris_65

Virginie

Purnode – Belgique


Voir d'autres photos dans l'album photo "les p'tites quenottes"

........................................................................

Posté par fab auclair à 07:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

p'tites quenottes : un projet pour sourire à la vie

 Virginie est Azekki. Elle vit en Belgique, à 65 kms de Brussel, du coté de Dinant dans une belle région, entourée de forêts, et de fermes.

 En rentrant d’un séjour à Skoura, l’idée d’une action autour de l’hygiène et de l’éducation bucco dentaire auprès des jeunes enfants s’est imposée à elle. Quelques mois plus tard le projet « Les p’tites quenottes » prenait forme.

dent_et_brosse_a_dents_b278

 Virginie raconte...  

 « ..... Tous les jours, nos enfants se brossent les dents. En tant que parents, nous les encourageons à perpétuer ce geste banal, tant il est facile pour nous de nous procurer  une brosse à dents et du dentifrice.

  Mais... ce n'est pas le cas, pour tous les enfants de la planète.

 En septembre dernier, je me suis rendue au Douar d’Oulad Laarbia situé au cœur de la magnifique palmeraie de Skoura. Lors de ma visite au jardin d'enfants Danaé, j'ai été touchée par ces enfants et leurs conditions de vie précaires, le manque d'hygiène et l'eau  qu'il faut encore aller chercher au puits.  

De retour en Belgique, l'idée m'est alors venue, en temps que professionnel de la santé, de  récolter un maximum de brosses à dents, et de tubes de dentifrice, afin que ces enfants, comme les nôtres, puisse avoir de bonnes dents. En sensibilisant directement ces petits, on peut espérer que les répercutions familiales se feront naturellement.... »

dent

Le projet

Équiper 7 jardins d’enfants  en dentifrice et brosses à dents et y animer des ateliers de sensibilisation à l’hygiène bucco dentaire

Pour Virginie, le premier volet du projet consiste donc à rassembler un minimum de 200 kits constitués d’un tube de dentifrice, d’une brosse à dents et d’un gobelet.

Dans un deuxième temps, Virginie acheminera elle-même sa collecte. Avec l’aide des éducatrices et de la coordinatrice du projet des malles, elle organisera plusieurs ateliers dans les jardins d’enfants.

dents_dentifrice_et_brosse_a_dents

<réalisation du projet à Skoura : 14 avril 2010 - c'est ici >
........................................................................................................................................................................

Posté par fab auclair à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2010

Avril 2010 au Maroc: un séjour bien rempli (3)

Et patati.... et patata ....
Pas de "mission" au Maroc sans réunions et visites . Cette fois encore, elles n'ont pas dérogé à la règle.

Réunions avec les présidents des associations , les éducatrices, la coordinatrice et les familles

Elles ont permis d'aborder des sujets importants et parfois sensibles: nécessité de la fréquentation du JDE pour les jeunes enfants; droit à la formation pour les éducatrices,; recherche de solution pour la rémunération des éducatrices; participation des familles dans la vie du JDE et la scolarité de leurs enfants; engagements des partenaires français et marocains.....


Réunions à la délégation du ministère de l'éducation nationale marocaine (MEN)

Elles ont pu avoir lieu grâce à l'intervention de Monsieur Salah Rizkou (inspecteur MEN) avec qui j'avais noué des contact en octobre 2009.  A deux reprises, Denys, (azekki et président de la fondation d'Arfeuille - principal bailleur du projet des malles)  Françoise et moi avons été reçus par Monsieur Mustapha Belkas (chef du service pédagogique). Nous avons évoqué la nécessité de signer une convention de partenariat entre Azekka et le MEN. Cette convention, qui va faciliter nos actions dans les écoles et les JDE devrait être signée dans les semaines à venir. C'est une très bonne nouvelle.


visites de jardins d'enfants

J'ai profité de ce séjour pour visiter plusieurs autres JDE, dans le but d'en intégrer 2 nouveaux à notre programme d'aide. Nous avons ainsi pu constater que certains fonctionnent dans des conditions quasiment héroïques: sans même une table pour écrire.

P1150280P1150283

Il y a encore beaucoup à faire pour promouvoir et développer la scolarisation des petits. Mais, il a fallu faire un choix . Le nôtre s'est porté sur le JDE du douar de Zaouïa et sur celui du douar de Oulad M'Bark.

P1150272


Et patati .... et patata ....
pas de séjour au Maroc sans bons moments partagés . Et cette fois encore, ils n'ont pas manqué.

 Moments partagés avec les VS (voyageurs solidaires) de passage

Ils avaient tous fait une belle place dans leurs bagages et acheminé du matériel qui a  été remis à nos partenaires marocains . Merci donc à Laurence et Gaël de Nantes ; à  Louli et ses amis de Lille ; sans oublier la famille Picoul de Chartres (des copains à nous que nous  avons grand plaisir à voir à Skoura)

P1150307

Moments partagés autour de bonnes tables

Celle de Talout, en compagnie de Denys, Abdessamad, Youssef et M'bark nos partenaires et amis.

P1150470

Celle aussi de la très belle auberge "Dar Ahlam" où nous avons été reçus comme des rois. Merci à  Fabien, le directeur de l'établissement pour son accueil, sa gentillesse ses propositions d'aide et son soutien.

Comme les précédentes missions, celle ci aura apporté son lot de journées de travail certes bien remplies mais aussi ponctuées de rencontres inattendues, de rires complices, de discussions feutrées et de bavardages futiles.....

Et déjà, la fatigue à peine estompée, je commence à penser au prochain séjour.....

< découvrir le début du séjour >






Posté par fab auclair à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]